On sait à quel point les bénévoles sont importants dans notre société. Ils sont à la base du développement de nombreux services à la communauté et il difficile d’imaginer l’impact qu’aurait leur absence sur la dispensation de services essentiels dans notre société.

À Jeunesse au Soleil, les bénévoles sont au cœur des activités quotidiennes. Vous y trouverez des occasions de bénévolat pour tous les goûts et pour tous les âges. Du tri de la marchandise à la préparation des paniers de nourriture en passant par la culture des potagers, du service à la clientèle à l’entraînement d’une équipe sportive, du recyclage à la recherche de financement et à l’administration de l’organisme, ils sont plus de 1 500 dans l’année à prêter main forte au personnel.

Les bénévoles s’affairent tant dans l’édifice principal de Jeunesse au Soleil que dans son entrepôt. L’entrepôt est d’ailleurs l’endroit idéal pour les entreprises qui désirent organiser des journées de consolidation d’équipe (« Team Building ») avec leur personnel en effectuant le tri de vivres et la confection de paniers de nourriture.

Veuillez noter que pour certains postes, Jeunesse au Soleil doit effectuer une vérification des antécédents judiciaires du candidat bénévole. Pour plus d’informations ou pour postuler à titre de bénévole, nous vous invitons à communiquer avec nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

CONTRIBUEZ EN DONNANT DE VOTRE TEMPS!








    Témoignages bénévoles

    J’ai commencé à faire du bénévolat parce qu’un jour, j’étais à la maison et d’un côté je regardais Netflix et de l’autre, je me promenais sur Instagram, et je me suis dit que tout ça était une énorme perte de temps et que je devrais trouver quelque chose de mieux pour occuper mon temps libre, quelque chose de plus significatif. Je ne travaille pas non plus le vendredi, alors disposant d’un jour libre dans ma semaine, j’ai décidé de faire du bénévolat. J’aurais pu choisir un nouveau passe-temps, mais je voulais faire quelque chose d’utile, quelque chose qui aiderait les autres. J’ai fait quelques recherches sur Google cette nuit-là et on m’a proposé Jeunesse au Soleil à cause de la proximité de mon domicile. Et je me suis aussi souvenue que mon copain avait déjà mentionné leur nom… Il jouait contre leur équipe de basket quand il était enfant (et il avait perdu, évidemment. LOL.).

    Il y a beaucoup de choses que je retire du bénévolat. Tout d’abord, c’est amusant, tout le monde est super gentil et amical. L’environnement et l’atmosphère sont formidables.
    Deuxièmement, quand je fais du bénévolat, je fais une pause dans ma vie quotidienne, mes tâches et mes responsabilités, je peux m’oublier et me concentrer sur les autres.
    Troisièmement, c’est très gratifiant de passer mon temps libre à faire quelque chose qui aide la communauté et qui rend service d’une certaine manière. J’espère pouvoir m’impliquer davantage dans des projets communautaires à l’avenir, c’est certain.

    Merci,
    Melissa Elbaz


    J’ai toujours voulu faire du bénévolat pour Jeunesse au Soleil, depuis que je suis adolescente et que je vois aux nouvelles comment Sid Stevens et son équipe ont aidé les gens au fil des ans. J’ai commencé à faire du bénévolat à l’âge de 14 ans dans différents domaines. Jeunesse au Soleil était sur ma « bucket list » de choses à faire absolument. Le cœur de Jeunesse au Soleil, ce sont toutes les personnes qui travaillent dans les coulisses, qui sont intègres et qui travaillent toutes sur la même longueur d’onde en vue d’aider. Faire du bénévolat est pour moi une leçon d’humilité qui me fait apprécier tout ce que j’ai, car nous avons tendance à oublier. J’ai vécu quelques histoires touchantes en faisant du bénévolat. Par exemple, je me souviens de cette femme qui est venue avec son travailleur social et son fils : elle avait vraiment besoin d’aide. Quand nous avons terminé, elle m’a remercié et m’a demandé si elle pouvait me faire un câlin. J’ai dû retenir mes larmes.

    Je pourrais continuer. Voilà ce que c’est le bénévolat pour moi.

    Diane Arseneault


    Mon intérêt pour Jeunesse au Soleil vient d’abord et avant tout de votre notoriété dans le milieu communautaire.

    En 2018, j’ai été diagnostiqué avec une maladie incurable ce qui fait que j’ai cessé mes activités professionnelles. En 2020, j’ai commencé à me préoccuper du gaspillage alimentaire. J’ai donc pris l’initiative de m’informer comment les grandes chaînes alimentaires disposaient des invendus, pertes, etc. À ma grande surprise, j’ai appris que la majorité était jetée et que même les employés n’avaient pas droit de rapporter les denrées pour leurs familles.

    Ceci m’a profondément troublé et en m’informant j’ai appris que certains faisaient des dons à Jeunesse au
    Soleil. Ceci m’a redonné un peu d’espoir à faire partie d’une association ou je peux voir un réel impact sur l’aide qui est donné aux plus démunis et ceci reflète mes valeurs.

    J’aime savoir que certaines personnes travaillent fort à vivre dans une société moins capitaliste où l’équité et la justice sont un droit pour tous.

    Donc depuis l’été 2020, j’ai intégré une fabuleuse équipe et chaque jour je peux y voir des gens sincères et motivés à partager un peu de bonheur dans une ambiance simple, amicale et chaleureuse. À ce jour, ceci est ma plus belle expérience de bénévolat.

    Kim Genois


    J’ai connu Jeunesse au Soleil grâce à mon emploi à la Banque TD, où j’ai travaillé pendant près de 40 ans avant de prendre ma retraite. J’ai également vécu sur le Plateau à Montréal, rue Esplanade, pendant 17 ans, et Jeunesse au Soleil était situé juste au coin des rues Saint-Urbain et Rachel pendant de nombreuses années, avant son déménagement sur l’avenue du Parc.

    Lorsque je travaillais, nous faisions souvent du bénévolat chez Jeunesse au Soleil pour aider à recueillir et à emballer des aliments pour le programme de paniers de Noël. Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai décidé que je voulais faire du bénévolat et Jeunesse au Soleil m’est venu à l’esprit. J’ai commencé à y faire du bénévolat il y a six ans, sur la rue Saint-Urbain, et je continue à en faire sur l’avenue du Parc. En raison de la pandémie, je fais du bénévolat à partir de chez moi. L’expérience du bénévolat a été très enrichissante pour moi. J’en retire beaucoup et je continuerai à en faire aussi longtemps que possible.

    Brenda Bailey